Sommaire
#1 Monter son rig
#2 Liste du matériel complète
#3 Installation
#4 Configuration
#5 Accès à distance
#6 Redémarrage automatique


Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer comment configurer votre rig ainsi qu’Ethos (système d’exploitation). Si vous n’avez pas encore fait l’assemblage de votre rig, je vous conseille de suivre ce tutoriel dans un premier temps.

Pour commencer

Dans un premier temps, branchez un écran ainsi qu’un clavier/souris à votre rig puis allumez-le grâce au bouton poussoir préalablement connecté.

Attendez quelques secondes, le système d’exploitation doit se lancer tout seul et une console sur le droite sera affichée (voir image ci-dessous):

Une fois que vous avez cet écran, commencez dans un premier temps par mettre votre clavier en AZERTY grâce à la commande setxkbmap fr entrez celle-ci dans la console puis faites ENTREE.

connectez vous ensuite en tant qu’admin, pour faire ceci tapez la commande su root.  S’il vous demande le mot de passe, il s’agit de “live” par défaut. Une fois fait, changez le mot de passe sudo passwd root il va  ensuite vous demander le nouveau mot de passe, entrez celui de votre choix. Procédez de la même manière pour l’utilisateur ethos : sudo passwd ethos, il va vous demander par contre le mot de passe actuel (il s’agit par défaut de “live“) et indiquez ensuite le nouveau mot de passe (mettre le même que root pour ne pas confondre). Redémarrez ensuite votre rig avec la commande reboot.

Vous devez maintenant configurer votre rig sur le panel web de votre box internet. Pour se faire, accédez à votre ordinateur personnel connecté sur la même box que votre rig et entrez sur une page internet l’url suivante : “http://192.168.1.1” (dans le cas si vous êtes chez orange sinon recherchez par vous même comment accéder au panel de configuration de votre box). Connectez vous en haut à droite avec les identifiants:

  • Utilisateur: admin
  • Mot de passe: <les 8 premiers caractères de votre clef wifi> (par défaut)

Allez ensuite dans “configuration avancée”, puis “Nat/Pat” et attendez quelques secondes que la page charge. Ajoutez ensuite un nouvel appareil, pour faire cela cliquez sur la case “appareil” et cliquez sur “nouveau” puis entrez l’IP locale de votre rig (pour la connaitre tapez la commande ifconfig sur la console de votre rig). Indiquez ensuite le port (personnellement pour tous mes rigs j’utilise les ports 1001,1002,1003,..etc) s’il s’agit de votre premier rig indiquez “1001” dans le port interne et le port externe, mettre comme protocole “les deux” puis dans “application” choisir “nouveau” et indiquer “ssh_<nomdurig>” exemple: “ssh_rig1” et faites enregistrer.

Maintenant, il faut indiquer le port de votre rig dans la configuration de celui-ci: allez sur la console de votre rig et tapez la commande suivante: nano /etc/ssh/sshd_config qui va ouvrir un éditeur dans votre console. Changez le port de votre rig en naviguant dans l’éditeur avec les flèches du clavier (indiquer le port que vous avez indiqué dans l’étape précédente) puis appuyez sur les touches CTRL+X puis Y puis ENTREE de votre clavier pour fermer l’éditeur de la console. Mettez à jour ensuite votre config avec la commande service ssh reload et redémarrez votre rig reboot.

Ensuite, il faut rendre l’IP de votre rig fixe pour pouvoir le gérer facilement à distance ou faire diverses manips par la suite. Pour faire ceci, accédez à votre ordinateur personnel connecté à la même box internet que votre rig puis connectez vous au FTP de votre rig en utilisant le logiciel Filezilla par exemple.Faites : Fichier > Gestionnaire de sites et ajoutez un nouveau avec les informations suivantes:

  • Hôte: <IP locale de votre rig> (pour la connaitre tapez la commande “ifconfig” sur la console de votre rig)
  • Identifiant: root
  • Mot de passe: <celui que vous avez choisi tout à l’heure>
  • Port: <Port que vous avez choisi lors de la configuration de votre box>
  • Protocole: SFTP

Faites “OK” et connectez vous à ce FTP. Rendez vous ensuite dans le répertoire /etc/network/ et faites clic droit sur le fichier “interfaces” et choisissez “Afficher/Editer”. Sélectionnez tout le contenu de ce fichier grâce à votre éditeur et remplacez le par cette configuration:

auto lo
iface lo inet loopback
allow-hotplug eth0
auto eth0
iface eth0 inet static
address <ip locale de votre rig>
netmask 255.255.255.0
network 192.168.0.0
gateway 192.168.1.1
dns-nameservers 8.8.8.8
post-up /etc/network/if-up.d/writehost

Enregistrez puis retournez en local sur votre rig et redémarrez le grâce à la commande “reboot”. Vous pouvez une fois redémarré que l’IP locale n’a pas changée “ifconfig”.

Création de votre portefeuille (Wallet) Ethereum

Pour recevoir les gains que vos rigs vont miner 24h/24 7j/7 il vous faut un porte-monnaie virtuel. Pour faire cela, rendez vous sur le site Coinbase et créez vous un compte. on vous demandera surement ensuite (tout comme la création d’un compte bancaire traditionnel) des documents d’identité.

Une fois que votre compte a été crée et activé, cliquez sur “comptes” et cherchez sur la colonne de gauche “ETH Wallet” cliquez sur le bouton “Reception” de celui-ci puis copiez l’adresse de ce compte. Elle vous sera utile pour la prochaine étape de ce tutoriel.

Même si ce n’est pas le sujet de ce tutoriel, je vous précise tout de même qu’avec votre compte Coinbase, vous pouvez relier une carte de crédit ou un compte bancaire (pour retirer vos gains ou acheter des cryptos monnaies afin de faire du “trading”, mais nous vous parlerons de ça dans un autre article).

Configuration d’Ethos

Une fois rendu à cette étape, vous pouvez vous dire que vous avez fait le plus dur !

Retournez maintenant sur votre ordinateur personnel, connectez vous de nouveau au FTP de votre rig avec Filezilla et allez dans le répertoire suivant: /home/ethos/ et éditez le fichier “local.conf”, remplacez tout son contenu par:

globalfan 100
maxgputemp 70
stratumproxy enabled
proxywallet <l’adresse de votre portefeuille virtuel: voir partie précédente>
proxypool1 eth-eu1.nanopool.org:9999
proxypool2 eth-eu2.nanopool.org:9999
flags –cl-global-work 16384 –farm-recheck 200
#flags –cl-global-work 8192 –farm-recheck 200
autoreboot 3
custompanel <identifiant panel ethos: voir juste en dessous cette configuration>
loc <hostname du rig (faire la commande “show stats” et voir la ligne “hostname” exemple: 2abba2)> <nom du rig que vous voulez donner (exemple: rig1)>
poolemail <votre email (valide)>
globalminer claymore

Concernant l’identifiant du panel ethos composé de 12 caractères au total, vous pouvez choisir ce que vous voulez à condition de respecter le schéma:

  • Les 6 premiers caractères (chiffres ou lettres) sont publics c’est à dire que c’est avec ces caractères que vous pourrez accéder à votre panel ethos en ligne (exemple d’url du panel: http://<6 caracteres>.ethosdistro.com
  • 6 autres caractères (chiffres ou lettres) secrets (ne me demandez pas à quoi ça sert j’en sait rien ^^ vous pouvez mettre n’importe quoi

Attention, dans le cas ou vous ayez plusieurs rigs, la configuration du fichier local.conf doit être la même sur toutes vos machines.

Enregistrez ce fichier sur votre FTP puis allez dans le répertoire /home/ethos/ et éditez le fichier “remote.conf” et commentez toutes les lignes, pour faire cela, ajoutez simplement le symbole “#” en début de chaque ligne et enregistrez le fichier sur votre FTP.

Redémarrez encore une fois votre rig reboot.

Mise à jour du système

Maintenant il faut mettre à jour votre mineur.

Pour commencer, tapez la commande sudo ethos-update && sleep 5 && r cela va durer un moment (entre 10 et 30 minutes). Ne surtout pas interrompre ce processus car vous risquez de faire bugger tout votre système d’exploitation et vous n’aurez plus qu’à réinstaller Ethos sur votre disque dur et tout recommencer 🙂

Une fois que votre rig a redémarré suite à la mise à jour, mettez à jour votre claymore avec la commande sudo update-miner claymore && sudo service ethos-miner-monitor restart

Redémarrez une dernière fois votre rig. La configuration d’Ethos est terminée.

Dernière étape

Vos gains sont crédités automatiquement sur votre Wallet à partir d’un certain seuil. Pour le modifier, rendez vous sur votre panel Nanopool avec l’url suivante: https://eth.nanopool.org/account/<adresse de votre portefeuille>

De mémoire, ce panel est accessible 24h après la mise en ligne de votre rig. Pour modifier le seuil de reversement automatique, cliquez sur le bouton “Settings” et indiquez votre email et le nouveau seuil.

Sur ce panel, vous pouvez voir les différentes statistiques de vos rigs et voir dans combien de temps vous allez percevoir un reversement sur votre wallet.

Voilà ! Votre rig est opérationnel, vous n’avez plus qu’à prendre des vacances au soleil pendant que vos rigs travaillent pour vous 🙂

Dans tous les cas, si vous rencontrez des problèmes n’hésitez pas à nous contacter dans les commentaires. En informatique on est jamais à l’abri d’un bug, ça fait parti du job !

Dans le prochain tutoriel, on vous montre comment se connecter à distance à votre rig.

Tutoriel - Connexion à distance
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux...

8 comments

  1. tartiflette 3 juin, 2018 at 23:44 Répondre

    Bonjour,

    Excellent tuto !
    Cependant une question importante me pose soucis : comment se passe l’overclocking des cg sous ethos 😮 ??

    Merci

Publier un commentaire

Les champs avec "*" sont obligatoires