Guide

Qu’est ce que le minage de cryptomonnaies ?

minage-cryptomonnaies

Si vous êtes tombé sur cet article, c’est que vous avez entendu parler du minage de cryptomonnaies, et que vous aimeriez vous lancer mais c’est encore trop flou pour vous. pas de panique, dans cet article je vous explique tout de A à Z le plus simplement possible.

J’ai déjà eu l’occasion de publier un article à ce sujet. Du fait de l’évolution constante du secteur, j’ai estimé judicieux de mettre à jour cet article.

En l’espace de quelques années, les crypto-monnaies comme le Bitcoin, l’Ethereum, le Litecoin, le Ripple, ou encore le Monero gagnent considérablement en réputation. Qui n’a jamais entendu parler du Bitcoin ? La réponse est personne bien entendu ! C’est un sujet qui revient souvent et qui fait l’objet de nombreux questionnements par les médias. De plus en plus de gens franchissent le pas en espérant gagner leur part de ce géant gâteau…

Le minage de cryptomonnaies, c’est quoi ?

Le minage de cryptomonnaies consiste principalement à valider les transactions réalisées en monnaies virtuelles comme par exemple le Bitcoin et en l’enregistrant dans la blockchain. C’est une activité nécessaire au développement des différentes crypto-monnaies. Pour faire simple, les mineurs effectuent des calculs mathématiques contribuant au développement du réseau.

Ces calculs étant trop complexes pour être réalisés par un humain, il faut donc utiliser des ordinateurs appelés “Rigs de minage” si ils sont composés de cartes graphiques ou “Asics” si une puce ASIC est présente.

En contrepartie, le propriétaire du rig touche une commission en fonction de la puissance de calcul fournie. D’où l’intérêt d’avoir le plus de mineurs possible.

Il est important de préciser qu’au fil du temps, ces calculs deviennent de plus en plus complexes et mettent plus de temps à être résolus. Tout comme l’or, plus une crypto-monnaie est rare, plus elle est chère.

Pour pouvoir miner; vous avez ensuite deux possibilité. Soit de faire du “Solo Mining” rentable si vous êtes propriétaire d’une grande ferme de minage, sinon vous devrez rejoindre un “Pool de minage” permettant de rémunérer les mineurs équitablement en fonction de la puissance de calcul fournie calculée en Mh/s le plus souvent.

Les pools de minage

Tout d’abord, qu’est ce qu’un pool de minage ? il s’agit d’une plateforme mettant en commun les différentes puissances de calcul de ses membres. Le pool répartit ensuite ses gains entre les différents membres à proportion de leur effort de calcul.

Par exemple, si Gilbert fourni une puissance de 500 Mh/s réparti sur 3 rigs de minage alors que Jean utilise 5 rigs cumulant au total 300 Mh/s, c’est Gilbert qui cumulera le plus de gains car il fournit une puissance supérieure peu importe le nombre de mineurs.

Si ce n’est pas encore trop clair pour vous, je vous invite à regarder le schéma ci-dessous.

Il est important de souligner que certains pools imposent une taxe (en moyenne 3%). Tous les pools ne proposent pas le minage de toutes les crypto. Si vous cherchez à en miner une en particulier, vous devrez alors trouver un pool la proposant. Voici quelques pools sélectionnés :

Nanopool : Taxe prélevée de 1% – Cryptos supportées : ETN, ETH, ETC, XMR, ZEC, SIA, PASC

PandaMinerPool : Taxe prélevée de 1% – Crypto supportée : ETH

DwarfPool : Taxe prélevée de 2% – Cryptos supportées : XMR, ETH, ZEC, EXP

Zcash Flypool : Taxe prélevée de 1% – Crypto supportée : ZEC

ETHPool : Taxe prélevée de 1% – Crypto supportée : ETH

Ethermine ETC : Taxe prélevée de 1% – Crypto supportée : ETC

SlushPool : Taxe prélevée de 2% – Cryptos supportées : BTC, ZEC

Antpool : Taxe prélevée de 2% – Cryptos supportées : BTC, BCH

 

Par où commencer ?

Passons maintenant à la partie plus technique. Pour miner, vous avez deux solutions: Acheter votre propre matériel ou louer une puissance de calcul chez un prestataire.

Autant être clair dès le départ, si vous êtes ici c’est que vous voulez maximiser vos gains et le “Cloud Mining” n’est pas la meilleure solution car vous devrez payer des frais supplémentaires + une charge de location variable selon les prestataires. De plus, vous devez en général vous engager sur une certaine durée.

Mon but est de vous donner clefs en main les moyens de réussir tout comme moi dans le domaine, c’est pourquoi je vous déconseille fortement de prendre du cloud Mining, mais de plutôt économiser pour acheter votre propre matériel.

C’est vrai qu’un rig de minage demande un plus gros investissement de départ mais est vite rentabilisé s’il est bien optimisé.

Pour monter votre rig, ce n’est vraiment pas compliqué vous allez voir !

Un rig de minage est ni pu ni moins qu’un ordinateur avec les mêmes composants à la seule différence qu’il dispose de plusieurs cartes graphiques, peu importe le nombre mais plus qu’il y en a, plus vous augmentez votre puissance de calcul car c’est elles qui font le travail. Vous devrez aussi installer un système d’exploitation spécifique, mais pas de panique je vous explique tout.

rig de minage

Voici les différents composants d’un rig :

  • Une carte mère
  • Barrette de RAM
  • Alimentation(s)
  • processeur
  • Risers
  • Disque dur (SSD de préférence)
  • Carte(s) graphique(s)
  • Un système d’exploitation (EthOS , Windows,..etc)

Personnellement je favorise l’installation de cartes graphique de type RX580 pour mes rigs, mais vous pouvez les avoir pour moins cher ailleurs.

Dans le prochain tutoriel, je vous explique comment monter votre rig de minage et l’achat des composants.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux...

1 comment

Publier un commentaire

Les champs avec "*" sont obligatoires